Parcours Franco-Chinois

Anne Laure

al-rElle était belle, d’une beauté non affectée, toute naturelle.

Le ciel était bleu ce samedi et le soleil brillait quand nous l’avons mise en terre au pied des vieilles pierres d’une forteresse qui veillait sur une vallée perdue au large de Montélimar.

Nous étions une quinzaine du Programme Franco-Chinois à avoir fait le chemin et l’on s’est demandé pendant un instant ce que nous faisions à Montélimar ce matin là…

Anne Laure était des nôtres et ses grands yeux d’un gris bleu vert comme certaines nuances des champs de lavande de son pays natal vont nous manquer; comme sa bonne humeur communicative.

Nous l’aimions quand elle s’animait avec fougue pour sa passion des animaux et lorsqu’elle parlait de sa région et de ses beaux paysages.

Anne Laure nous manque déjà.

Je vends du vin chinois !

J’ai eu l’honneur de représenter l’entreprise chinoise 汉森,producteur de vin chinois de Mongolie intérieur et du Ningxia, lors du salon des vins du Carrefour Gubei Shanghai. En effet, le salon ne présentait que des vins étrangers à l’exception de notre entreprise ce qui a rendu mon travail aussi intéressant que compliqué.

Notre but était de faire connaitre aux clients du géant Carrefour nos produits car c’était la première année que Hansen était présent au salon. Cela a rendu la tâche assez compliquée car les clients avaient beaucoup de préjugés sur les vins chinois. En outre, notre marketing était basé sur la seconde génération des vins chinois, une génération où les vins chinois étaient enfin bons.
.
Après ces quatre jours, j’ai trouvé tout à fait intéressant de participer à ce genre d’évènement, autant du point de vue de développement du réseau professionnel mais aussi, au niveau de l’expérience et des connaissances acquises dans le milieu du vin et de la viticulture.
.
Je tiens aussi à remercier mon supérieur hiérarchique, 法酒龙, qui a su m’aider à évoluer durant cette mission et surtout qui m’a très bien introduit à son réseau professionnel.
.
By Arthur Paumard – PFC 3