Chine Fudan University

Shanghai Cérémonie de cloture

Il y a quelques jours, nous disions au revoir à Shanghai.

Comme chaque année, nous terminons cette session autour d’une cérémonie de remise de certificat suivit d’un pot de départ pour les BBD que nous avons accueillis au sein du SMI pendant 7 semaines.

Shanghai aura été pour nos SMIens une destination riche en expérience et qu’ils n’oublierons pas de si tôt ! C’est aussi un lieu d’échange et de rencontre qu’ils ont su mettre à profit pour trouver un stage ou leur ouvrir de futures opportunités.

 

 

 

Les SMIens, professeurs de français pour les médecins chinois

L’histoire de la Mission Médicale Chinoise à l’étranger remonte aux années 60. A la fin de l’année 1962, après l’acquisition de son indépendance, l’Algérie se trouve face à une grave pénurie de spécialistes dans le domaine médical et a donc lancé un appel d’urgence à la communauté internationale par le biais de la Croix Rouge. Le gouvernement chinois fut le premier à répondre et à tendre la main à l’Algérie. C’est ainsi que la Chine a envoyé sa première équipe médicale à l’étranger. Dès lors, la Chine a perpétué l’envoi de ses équipes dans 66 pays, les principaux bénéficiaires se trouvant en Afrique.

Shanghai est l’une des municipalités et provinces chargées d’apporter leur aide en la matière à l’étranger; C’est dès 1096 que la municipalité de Shanghai a participé à la construction des équipes médicales chargées de se rendre en Algérie. Par la suite, elle a poursuivi ses missions d’envois réguliers de délégations de la Mission Médicale Chinoise successivement en Somalie, au Togo, au Cambodge et bien dans d’autres pays. Parmi eux, le Maroc est le pays où Shanghai a envoyé le plus de médecins et infirmiers et avec lequel elle entretient les relations les plus suivies dans le cadre de la collaboration médicale.

Afin de garantir l’accomplissement de cette Mission Médicale et de créer une bonne image nationale, la Commission de la santé et du planning familial de la municipalité de Shanghai organise chaque année un séminaire de formation à la langue française durant 8 mois pour les médecins et les infirmières avant leur départ au Maroc. Le professeur Cai, grand ami du SMI, et son équipe d’enseignement en sont responsables. Cette équipe est composée d’assistants (dont de futurs interprètes qui seront formé et accompagneront l’équipe au Maroc). Le contenu de la formation se compose de deux parties : le français courant et le français spécialisé. C’est-à-dire, en plus des formules courantes, les élèves doivent apprendre des expressions médicales selon leur domaine. Cela permet aux médecins et infirmières d’être à l’aise aussi bien dans la vie quotidienne qu’au travail. En plus de la formation linguistique, le séminaire contient l’apprentissage de la culture française, la formation du service diplomatique, l’éducation de la discipline à l’étranger, des jeux d’affinités ainsi que la formation d’une autre spécialité, ce qui permettra aux membres de l’équipe médicale d’acquérir des compétences afin de les mettre en oeuvre durant leur mission à l’étranger.

Depuis 2012, nos étudiants du SMI participent également à ce séminaire, ce qui leur permet d’enrichir leurs connaissances sur la culture et la langue chinoise à travers des dialogues constructifs et engagés avec les médecins chinois. Un bon nombre de SMIens ont pu profiter de ce cadre pédagogique et interculturel pour revenir, une fois le SMI terminé, en Chine où ils ont réalisé des stages et des missions export de haute qualité.

By Théo Wang

Une main de fer dans un gant de velours

Aujourd’hui, nous parlerons de notre professeur de droit chinois Jane Shen.
On vous a dit que les cours de droit étaient tous barbants et longs ? Et en plus en chinois ?Eh bien détrompez-vous ce professeur ci est bien loin de toutes ses idées reçus. Etant avocate chinoise, son expérience plus que complète ainsi que la précision de ses cours nous nous ont étonné un peu plus chaque jour.

Jane Shen est une professeur qui est passionnée par son domaine d’expertise, elle connait sa matière et sait très bien la faire aimer. Une professeur qui passionne ses élèves et qui enseigne pourtant une matière généralement peu appréciée des étudiants. Bien évidemment certaines difficultés sont toujours présentes cependant, elle sait aider et expliquer de différentes façons en fonction des questionnements de chacun.
Il est d’autant plus intéressant d’apprendre de par son expérience personnelle en tant que juge et qui plus est étant une femme dans un pays où le « plafond de verre » est plus que présent, tout simplement une main de fer dans un gant de velours.
                                                                                                                                                                                    By Campone Axel

Visite d’une exploitation agricole

Lors de la visite d’une exploitation agricole à la périphérie de Shanghai, le SMI a visité vendredi après midi, une plantation de fraises.

A une heure de bus de Fudan, nous avons été accueillis chez des agriculteurs chinois où nous avons pu choisir et cueillir nos propres fraises à même les fraisiers.

Les exploitations agricoles sont semblables aux exploitations françaises mais les moyens sont des plus modestes. Le matériel utilisé est ancien et les serres faites de bric et de broc.
Nous avons pu apprécier la campagne lors de cette après midi avant de profiter de notre week end prolongé lors de la “Fête des morts du printemps”en Chine.

By Arthur Bénet

Brian Schwarz: Marketing / Cross Cultural Management 

Après une semaine de conférences à Pékin, la ville de Shanghaï nous a accueillis pour 7 semaines. Au programme, nous avons découvert notre professeur de Marketing et de Cross Cultural Management : M. Brian Schwartz. Arrivé en Chine il y a de nombreuses années, ce professeurs d’origine Américaine est un spécialiste du marché Chinois. Complétement intégré à la culture Chinoise, Brian Schwarz est là pour nous apprendre les bases d’un marketing bien différent de celui que l’on connaît. En effet, au travers de cas spécifiques et réels, entre succès et défaites, nous découvrons que les consommateurs Chinois ont un tout autre rapport aux produits et services que les occidentaux.

Afin de réussir en classe de Marketing, Brian Schwarz a, dés le début, insisté sur le fait que nous devions lire ses cours avant de venir en classe. Cette méthode est issue des grandes universités américaines où la majorité du travail se fait chez soi.

Ainsi, de l’opening case au closing case, une vingtaine de pages sont à lire chaque semaine pour le cours de marketing. Un travail régulier est certes nécessaire, mais nous savons que c’est la clef d’une compréhension, d’une analyse et d’un apprentissage approfondi de ce qu’est la place du marketing et Chine de nos jours.

By Caroline Vergne

Victor Yim ou une passion de la Chine

Lundi 28 mars Victor Yim, un jeune entrepreneur d’une trentaine d’années, est venu non seulement nous présenter son entreprise de consulting SAVVIM, mais également le monde de l’entreprise en général. A travers des exemples concrets et tirés de ses expériences personnelles, il nous explique comment travailler en Chine.

Il nous a présenté quelques concepts clés qui, ici, sont primordiaux afin de prospérer, par exemple la notion de Mianzi (la face que l’on ne doit perdre ou faire perdre à l’interlocuteur), Zhongjianren (un personne intermédiaire entre soi et ceux avec qui on est éventuellement en conflit car cette personne intermédiaire peut avoir plus de légitimité ou de droits) ou encore Lijie (les règles de courtoisie ou “savoir vivre”, liés à la stratification sociale, c’est à dire qu’on ne se comporte pas de la même manière avec des personnes qui n’ont pas le même statut, le même âge ou le même grade que nous…). Il nous a parlé des 3 différents secteurs et leur état actuel en Chine selon les régions ainsi que leur possible évolution dans les années à venir. SAVVIM est son entreprise de consulting qu’il a montée après avoir acquis de l’expérience avec les plus grands tels que Renault.

Son équipe est constituée d’une dizaine de personne jeunes et dynamiques qui travaillent de façon appliquée dans une ambiance amicale, presque familiale. Son équipe procure plusieurs types de services en consulting tels que des conseils pour l’installation d’une entreprise en Chine, pour l’exportation des produits étrangers en Chine ou encore des études de marché sur des secteurs divers et variés. Sa présentation, aussi complète qu’intéressante, nous a beaucoup appris et nous espérons que son entreprise continuera à prospérer.

Merci Victor !

By Victoria Lee

Gilles THIERRY – SupplyChain Management & E-Commerce 

Cette semaine, nous avons eu la visite de Gilles THIERRY, ancien Supplychain Manager et exerçant aujourd’hui une activité de consulting pour des entreprises internationales désirant développer une activité en Chine ou optimiser leur structure actuelle.

Il nous a, durant la première partie de son intervention, introduit à la notion de SupplyChain, nous présentant ses différents enjeux et mécanismes. Nous avons pu nous rendre compte de l’importance majeure d’une bonne gestion de cette fonction au sein de l’entreprise, véritable pôle stratégique tant dans l’optimisation des coûts que dans le choix de la bonne stratégie. C’est à travers des années de pratique dans des entreprises telles que Danone ou Nivea qu’il a pu appréhender tous les aspects de cette fonction et nous faire part aujourd’hui de toute son expérience et de son savoir : le management de la SupplyChain se révèle une tâche complexe où les challenges sont quotidiens, exigeant des capacités d’adaptation et de flexibilité afin de faire face aux changements potentiels dans l’environnement de l’entreprise.

Dans un second temps, nous avons traité ensemble l’enjeu du E-Commerce sur le territoire chinois, montrant l’essor considérable de ce canal de distribution ces dernières années. La consommation en ligne ne se résume plus ici à une simple mode passagère, mais est bien devenue un véritable mode de vie. Ce phénomène est d’ailleurs au cœur de nombreuses problématiques d’entreprises, il n’est quasiment aujourd’hui plus possible de faire l’impasse sur une potentielle stratégie de vente en ligne. C’est à travers la présentation des données clés du E-Commerce en Chine que Gilles THIERRY nous a rendu compte des différentes opportunités et perspectives sur ce marché : nous avons alors pu noter que la croissance sur ce secteur est loin de s’essouffler, la capacité d’adaptation des entreprises étant ici le facteur clé de succès.

Cette conférence nous a, une fois de plus, apporté la vision d’un professionnel sur le monde des affaires en Chine, nous permettant de continuer notre apprentissage du marché local, et des opportunités potentielles qui s’en dégagent.

By Andy ROUSSEAUX & Maxime GARCIA

LEVER DE RIDEAU !

Le théâtre Chinois est très particulier et bien différent de ce que nous connaissons en tant que Français. Il existe deux théâtres principaux, celui de Beijing et celui de Yue. Le premier est caractérisé par des acteurs hommes uniquement, même pour les rôles de femmes, et celui de Yue, c’est l’inverse, avec seulement des actrices, de même, y compris les rôles d’homme.
Les premières caractéristiques sont les costumes et le maquillage. Pour imaginer cela, il faut se dire qu’un homme est difficile à différencier d’une femme, et inversement, tant le maquillage est important et très efféminé. On peut le voir sur les photos dans cet article. Également, il faut noter que le théâtre traditionnel Chinois est très basé sur la gestuelle, avec des mimiques précises et fortes de sens. De plus, les instruments de musique, qui sont en particulier à corde. Nous retrouvons des guitares de saules, qui ont une forme similaire à ce que nous connaissons mais différentes au niveau du son, également des sortes de violon et ceux que nous pouvons appeler des « clapets », qui littéralement servent à donner un son de clappement rauque et soudain.
Ainsi, la pièce est organisée en deux parties distinctes, la première est une romance entre un prince d’une dynastie et une jeune femme du peuple, fille d’une couturière. La première rencontre est un coup de foudre entre eux deux. S’en suit, de multiples gestuelles sur cet amour impossible, très peu de phrases sont dites, et lorsqu’un des personnages parle, il parle de façon très aiguë en allongeant ses intonations.
Puis vient la seconde partie, contant l’histoire d’un guerrier rebelle défendant le peuple mais traqué par un général. Cette partie est bien plus artistique, avec des prouesses de contorsions faisant penser à un art martial. Le belligérant est représenté par un masque de maquillage très marqué plutôt de couleur rouge comme on peut le voir sur les photos.
Finalement, cette pièce de théâtre dura environ 1 heure 10, nous avons pu nous enrichir de cette nouvelle expérience, impressionnante et insoupçonnée au sein même de la capitale Chinoise !
By Claire Gestin , Derminie Spilmont et Alexis Vediaud

Le modèle de développement chinois: Nathan Sperber

Ce jeune professeur est un exemple de culture et de connaissance; n’ayant pas encore atteint la trentaine, il impressionne chaque semaine les étudiants du SMI. Bien qu’il soit encore en thèse en France, il réalise un échange avec l’université de Fudan où il partage son savoir culturel et historique. Grâce à une connaissance parfaite de l’histoire économique de la Chine, Nathan nous explique dans les moindres détails, les tenants et aboutissants de la création du modèle chinois et de son développement. Ce cours en apparence complexe, est rendu largement compréhensible, même pour des novices en matière de connaissance sur le monde chinois. Ce professeur réussit à être concis, clair et trouve les mots justes pour nous expliquer des faits historiques qui s’entremêlent.

Le plus impressionnant, c’est qu’il a toujours une anecdote ou un fait à nous raconter pour exciter notre curiosité sur l’histoire chinoise. Entre autres, l’idée selon laquelle le système politique chinois est surtout orchestré par la face invisible du gouvernement. Non pas par une organisation illégale mais par le parti communiste lui-même qui reste en retrait du devant de la scène mais donne l’impulsion et la ligne directrice à suivre. L’ensemble du développement chinois est passé en revue, depuis la chine de Mao en passant par les grandes réformes du modèle communiste, nous comprenons que ce pays n’est pas aussi figé que nous le pensions. C’est avec 5 000 ans de culture historique que la Chine a dû muter progressivement pour devenir ce qu’elle est aujourd’hui.

Nathan réussit à insuffler à son cours un aspect romanesque qui intrigue chacun d’entre nous et nous tient en haleine pour la suite des sessions à venir.

By Blandine Barbier

Conférence autour de l’import export chinois

Ce mardi, Melvin Gérard, étudiant du SMI 2006, a orchestré une conférence autour de l’import export ainsi que de son cursus depuis son SMI il y a tout juste 10 ans.

Avant même qu’il ne termine son SMI, Melvin réussit à décrocher un stage de 6 mois pour le groupe AUCHAN à Shanghai spécialisé dans l’achat de meubles.

Alors qu’il se lie d’amitié avec le directeur du magasin, le jeune stagiaire, à l’époque plein d’ambition, poursuit l’année de son diplôme par 2 ans de V.I.E au sein d’AUCHAN Shanghai suivi d’un an de contrat local.

Il doit son actuel succès en partie grâce à sa patience et à son humilité avant de monter sa propre structure, MGC Factory Finder, spécialisée dans l’export de mobilier et de conseil ici en Chine.

Lors de cette entrevue, le jeune entrepreneur nous a détaillé avec précision et par ordre chronologique ses principales fonctions au sein de son entreprise : le management du risque, la recherche de sites de production, l’échantillonnage, les Incoterms, la production de masse, l’inspection, et la logistique. Tous ces termes nous sont désormais familiers, et nous avons été vraiment sensibilisés sur l’importance que représente l’anticipation dans ce type d’activité.

A la clé, nous avons également eu droit, grâce aux diverses interactions, à un cours de géographie illustré sur la zone très dynamique et ouverte sur le monde qu’est la côte chinoise.

Nous avons été unanimes à apprécier la qualité de cette intervention.

By Arthur Bénet