Un Dimanche à Shanghai

Après quinze jours intensifs de visites, cours et sorties en villes, nous attendions ce dimanche avec impatience afin de nous reposer un peu. Mais après une bonne nuit de sommeil, notre envie de découvertes et d’aventures a pris le dessus. Nous sommes donc sorties, avec nos sacs à dos, à la recherche d’un parc, les arbres et les espaces verts nous manquant un peu. Nous prenons la direction du métro, que nous maîtrisons parfaitement à présent, et débarquons dans un quartier surpeuplé et bien moins moderne que celui ou nous vivons (pourtant nous sommes toujours dans Shanghai). A peine sorties du métro, une enseigne Auchan se dresse devant nous. Nous décidons d’y entrer, mais après 5-10min nous ressortons bien vite. Le supermarché était bondé et rempli d’odeurs et de bruits. La frénésie de la consommation chez les chinois nous étonne toujours un peu plus. 

Nous arrivons enfin dans un petit parc devant lequel sont garés des dizaines de scooters. Très vite, nous nous approchons d’un groupe de chinois plutôt âgés qui danse la valse au milieu du parc, pendant que d’autres jouent au badminton au fond. Mais comme souvent, la plupart stoppe leurs occupations pour nous observer de plus près. Nous continuons donc notre tour, croisons des enfants qui jouent au ballon, d’autres au cerf-volant.

Minxing Park - Shanghai
Minxing Park – Shanghai

Un peu plus loin, nous apercevons, entre les arbres, un homme qui semble faire du taïchi. Nous nous approchons doucement pour ne pas le déranger. Une douce musique de fond l’accompagne. C’est apaisant, relaxant. Il effectue des mouvements lents, contrôlés et très amples, surtout pour son grand âge. Il semble déplacer des énergies, se battre ou s’ouvrir au monde, ou peut-être tout cela à la fois. Après vingt minutes de contemplation ou peut être plus face à ce spectacle hors du temps, nous reprenons notre route.

Nous pensions avoir fini notre ballade, mais c’était sans compter sur deux seniors qui jouaient au ballon sur notre chemin. L’un deux nous fit une passe pour nous inviter à participer. Alors nous voilà, en plein milieu du parc, à jouer avec deux personnes que nous ne connaissons pas et qui ne parlent pas la même langue. Mais qu’importe. Le SMI c’est aussi fait pour ça : partir à la rencontre de l’inconnu, se perdre, prendre le temps parfois et surtout apprécier les rencontres sur notre chemin qui sont toujours sources de merveilleux moments.

Marion BERLIOZ-ARTHAUD & Juliette MARCY

Retrouvez notre rubrique SMI 2019 juste ici :

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s