Un serial entrepreneur au Japon !

La rencontre avec Bernard Anquetil…

Adolescent, Bernard Anquetil avait deux passions la cuisine française et le Japon.

Il décide de quitter la Normandie, sa région natale pour se lancer au Japon à seulement l’âge de 18 ans.

Après quelques années à travailler pour un grand restaurant, il se mettra à son compte et collaborera tout naturellement avec l’ambassade de France à Tokyo.

Lorsque le président Mitterrand effectue son premier voyage officiel au Japon, c’est bien entendu à Bernard Anquetil que l’on fait appelle ! Il cuisinera pour 160 personnalités. Selon l’Express, cette notoriété lui vaudra la une du deuxième quotidien japonais, l’Asahi Shibun (tirage à 10 millions d’exemplaires).

Par la suite, il ouvrira plusieurs restaurants français à Tokyo. Mais pour aller encore plus loin et transmettre son savoir-faire, il deviendra chef exécutif de la très célèbre Institut des Arts Culinaire; le Cordon Bleu à Tokyo.

Il soutiendra également l’association La Caravane Bon Appétit qui vient en soutien aux sinistrés du tremblement de terre de 2011.

Bernard Anquetil ne s’arrête pas là puisqu’il sera également Président de l’Association des Français au Japon.

Aujourd’hui Bernard Anquetil fait le point sur sa carrière avec nos nouveaux ICDiens, et il se demande pourquoi ne pas rentrer pour profiter de la “douce France, cher pays de [son] enfance”.

Usarat Tuaichaona

One Comment Add yours

  1. Mister G says:

    À vous lire, j’ai l’impression de redécouvrir
    Bernard !

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s