La « Japanese Touch » de Chendgu

Une semaine avant notre départ de Chengdu, deux jours après avoir visité l’usine Coca-Cola, nous voilà déjà repartis tels de vrais commerciaux pour découvrir Ito Yokakdo. Vrais complexes aménagé aux alentours par des enseignes reconnues comme Pizza Hut, un peu à la méthode de Carrefour ou Walmart, Ito Yokado est l’étiquette japonaise qui a su s’imposer et grossir non seulement à Chengdu mais aussi dans le reste de la Chine à une vitesse considérable. Présente depuis près de vingt-cinq ans sur le territoire chinois – même si au départ l’adaptation fut quelque peu compliquée – la marque est vite parvenue à s’adapter et gagner en confiance dans le cœur des Chinois. La collaboration sino-japonaise reste en bout de compte effective (environ une quinzaine de Japonais sont présents dans l’équipe, ce sont eux qui donnent les instructions, les Chinois quant à eux managent leur team) puisque la qualité des produits et services distribués convainquent en affluant bon nombre de retours positifs.

Ce supermarché au cinq étages, eux-mêmes divisés en plusieurs départements (femmes, hommes, enfants, sport, linge de maison, etc.) a véritablement réussi à se distinguer de ses concurrents en apportant une touche qui lui est propre. D’ailleurs, la clientèle qui s’y rend est décrite comme enthousiaste et appréciant les services proposés par le supermarché, y allant justement pour recevoir et bénéficier des services offerts.

D’emblée, dès les premiers pas posés à l‘intérieur du magasin, l’atmosphère chaleureuse et conviviale combinée au caractère luxueux qui règne, rappelle celle des Galeries Lafeyettes –  que l’on ne retrouve nulle part ailleurs excepté dans les petits commerces – et ne peut qu’instaurer et maintenir une fidélisation des clients. Tout est pensé et designé en fonction des habitudes de consommation de la clientèle. Qu’est-ce qui l’attire ? Qu’aime-t-elle ? Comment agencer l’aménagement d’Ito Yokado pour amener toujours plus de personnes ?

n

Tous réunis autour du directeur du magasin, nous avons pendant près d’une heure eu droit à une présentation du magasin, ce qu’il en était, comment avait-il réussi à en arriver là et quels étaient ses projets futurs ; puis divisés en deux groupes distincts, nous avons procédé à la visite d’Ito Yokado dans son intégralité. Encadrés par l’équipe, nous avons été fort surpris par les méthodes marketing mises en place par le magasin qui diffèrent de ce à quoi nous sommes coutumiers. De la disposition des produits en tête d’affiche, à la diversité des produits en passant par l’étalage, c’était un vrai plaisir de (re)découvrir cette méthode de gestion et d’organisation.

nn

Chanceux le fut on sans doute, nous avons eu l’avantage de pouvoir faire un tour des rayons et de déguster quelques amuse-bouche préparés à partir des produits vendus dans le supermarché. Savoureux en bouche, bien plus que l’a été le reste de la visite, nous étions ravis d’apprécier ce moment au long duquel nous nous sommes laissés guider.

Bien plus qu’un simple supermarché, Ito Yokado entend se développer et acquérir une image tout autre de celle d’un lieu de transit où l’on vient simplement pour acheter ce dont on a besoin. Des espaces de détente ainsi que des événements sont justement aménagés dans la galerie marchande pour inciter les clients à flâner et dépenser davantage, comme cela se fait souvent en Occident. Ito Yokado in Chengdu, the future of the future !

nnn

Ecrit par Yeda Romain

 

 

 

 

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s

%d bloggers like this: