Conférence Ludovic Bodin

A notre arrivée à Pékin, nous avons eu l’opportunité de rencontrer plusieurs entrepreneurs français installés dans la capitale chinoise depuis maintenant quelques années. Parmi l’un d’entre eux, Ludovic Bodin celui qu’on surnomme le « serial entrepreneur ». Cet homme d’une quarantaine d’année, au parcours bien rempli nous raconte le chemin qu’il a parcouru jusqu’aujourd’hui.

Et un des premiers conseils qu’il nous a donné est d’investir si un développement est possible. En 1998, il crée sa première société similaire au site internet Yelp qui guide les utilisateurs lorsqu’ils cherchent un service en publiant des avis participatifs sur les commerces locaux. A cette époque Il n’a que 19 ans et sa société connaît une grande croissance. Il décide alors de céder sa société avant de commencer un parcours à l’international en passant par les pays de l’Amérique Latine (Salvador, Mexique, Honduras, etc …) et de l’Amérique du Nord.

 

A notre arrivée à Pékin, nous avons eu l’opportunité de rencontrer plusieurs entrepreneurs français installés dans la capitale chinoise depuis maintenant quelques années. Parmi l’un d’entre eux, Ludovic Bodin celui qu’on surnomme le « serial entrepreneur ». Cet homme d’une quarantaine d’année, au parcours bien rempli nous raconte le chemin qu’il a parcouru jusqu’aujourd’hui. Et un des premiers conseils qu’il nous a donné est d’investir si un développement est possible. En 1998, il crée sa première société similaire au site internet Yelp qui guide les utilisateurs lorsqu’ils cherchent un service en publiant des avis participatifs sur les commerces locaux. A cette époque Il n’a que 19 ans et sa société connaît une grande croissance.

Il décide alors de céder sa société avant de commencer un parcours à l’international en passant par les pays de l’Amérique Latine (Salvador, Mexique, Honduras, etc …) et de l’Amérique du Nord. Nous étions impressionnés de voir autant de d’émerveillement dans les yeux de Ludovic lorsqu’il racontait son histoire mais aussi autant de dynamisme et de motivation dès son plus jeune âge pour l’entreprenariat. En 2004, il arrive en Chine en tant qu’entrepreneur et investisseur. Mais il apprend à la fois le mandarin à l’Université et Bob Aubrey devient son mentor. Depuis maintenant 10 ans il est à l’origine d’une entreprise de jeux vidéo avec plus de 25 millions d’utilisateurs dans le monde : Uberstrike.

Entre temps, Ludovic a eu plusieurs projets en construction mais a décidé de les arrêter en cours de route avec des associés, en pensant que ces projets ne tiendraient pas la route. Or il a eu tort car il était passé à côté de belles occasions. C’est pour cela que le deuxième conseil qu’il nous avait donné était de toujours dire oui aux opportunités. Mais surtout de ne jamais renoncer après un échec car on apprend de ses erreurs pour mieux recommencer. Le troisième conseil qu’il nous a donné est le choix du partenaire qui est primordial. En effet, il nous recommande de trouver quelqu’un qui puisse compléter nos manquements dans les business. Depuis qu’il est en Chine, il a créé la French Tech une concentration d’entreprises françaises dans l’Empire du Milieu (Chine). Enfin, de ce qu’on comprend Ludovic Bodin est « l’homme aux casquettes » qui jongle entre sa vie de famille, et ses plusieurs métiers en tant qu’entrepreneur premièrement puis investisseur et son rôle dans la French Tech.

A la fin de sa conférence il nous a fortement recommandé un superbe livre à lire « mémoire of the creator of Nike ». Nous avons apprécié sa conférence qui était fructueuse et très instructif. D’ailleurs, nous le remercions chaleureusement du temps qu’il nous a accordé et espérons un jour avoir la carrière qu’il a aujourd’hui.

 

Nous étions impressionnés de voir autant de d’émerveillement dans les yeux de Ludovic lorsqu’il racontait son histoire mais aussi autant de dynamisme et de motivation dès son plus jeune âge pour l’entreprenariat. En 2004, il arrive en Chine en tant qu’entrepreneur et investisseur. Mais il apprend à la fois le mandarin à l’Université et Bob Aubrey devient son mentor. Depuis maintenant 10 ans il est à l’origine d’une entreprise de jeux vidéo avec plus de 25 millions d’utilisateurs dans le monde : Uberstrike. Entre temps, Ludovic a eu plusieurs projets en construction mais a décidé de les arrêter en cours de route avec des associés, en pensant que ces projets ne tiendraient pas la route. Or il a eu tort car il était passé à côté de belles occasions. C’est pour cela que le deuxième conseil qu’il nous avait donné était de toujours dire oui aux opportunités. Mais surtout de ne jamais renoncer après un échec car on apprend de ses erreurs pour mieux recommencer. Le troisième conseil qu’il nous a donné est le choix du partenaire qui est primordial. En effet, il nous recommande de trouver quelqu’un qui puisse compléter nos manquements dans les business. Depuis qu’il est en Chine, il a créé la French Tech une concentration d’entreprises françaises dans l’Empire du Milieu (Chine).

Enfin, de ce qu’on comprend Ludovic Bodin est « l’homme aux casquettes » qui jongle entre sa vie de famille, et ses plusieurs métiers en tant qu’entrepreneur premièrement puis investisseur et son rôle dans la French Tech. A la fin de sa conférence il nous a fortement recommandé un superbe livre à lire « mémoire of the creator of Nike ». Nous avons apprécié sa conférence qui était fructueuse et très instructif. D’ailleurs, nous le remercions chaleureusement du temps qu’il nous a accordé et espérons un jour avoir la carrière qu’il a aujourd’hui.

Ecrit par Rita Baco

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s

%d bloggers like this: