Les dynasties MING ET QING, véritables précurseurs du paroxysme économique et culturel de près de 5 millénaires d’Histoire.

Air frais matinal, muscles encore engourdis du vol de la veille, l’esprit s’éveille petit à petit…nous sommes le lundi 27 à Beijing pour une semaine. Nous voilà parti à nouveau notre groupe d’élite, en route pour une semaine tout autant professionnelle que culturelle ! Cette semaine nous explorerons les monts et rivières, palais et cités chinois afin de mieux comprendre ce pays et ses traditions. À travers ma plume numérique, j’essayerai en tout bien tout honneur de vous faire partager un brin infime mais captivant sur l’Histoire du peuple de Chine !

Commençons tout d’abord par un point culture sur un fondamental de l’Histoire Chinoise : L’impérialisme. Ce dernier est ancré profondément dans la culture depuis plusieurs millénaires. Monuments, palais, cités, jardins, musées… La Chine s’est érigée au fil dès siècles grâce à ce mouvement dès plus marquants dont l’essor de la Chine a été propulsé par la dynastie des Han autour de 200 après JC. L’impérialisme a marqué la Chine depuis plus de 4000 ans. Dès 2205 avant JC, la dynastie Xia apparaît. Au commencement quelque peu primitif, ce fondement est la source primaire de cette expansion tentaculaire chinoise ainsi que de sa suprématie actuelle. 17 autres dynasties ont suivi jusqu’en 1911. Ainsi après est apparue la République de Chine jusqu’en 1945 escortée par la nouvelle République populaire de Chine que nous connaissons aujourd’hui.

Nous allons nous intéresser aux deux dernières dynasties, Ming et Qing, qui ont permis la construction des édifices chinois les plus réputés au monde, tel que le renforcement de la Cité Interdite, Pékin, le Palais d’Été ou encore le Temple du Ciel. Toutes les deux ont cumulé près de 28 empereurs chinois sur plus de 50 siècles.

Ming ? Qing ? King ? …

La dynastie Ming est le moteur de renaissance culturelle et économique en Chine au XIVème siècle. Sous l’empereur Yongle, la Grande Muraille fut consolidée et agrandie ainsi que la capitale de la Chine auparavant au sud fut transférée en 1421 à Pékin plus au Nord (Bei/nord ; Jing/capitale), où commença la construction de la Cité Interdite. Au fil des années, des érudits ont unis leurs efforts pour rédiger de nombreux ouvrages en astronomie, en mathématiques, en physique, en métallurgie, en biologie, en cartographie et en chimie. On peut dire que la Chine était alors le pays le plus avancé au monde. L’imprimerie, la poudre à canon, la boussole et le papier, que les Chinois appellent « les Quatre Inventions », ont réellement modifié l’Europe mais aussi le monde entier.

Puis succédant aux Ming, La dynastie Qing qui fut la dernière dynastie à avoir régné sur la Chine. Elle n’est pas d’origine chinoise mais mandchoue. La politique économique était d’enrichir les paysans aboutissant à une prospérité dans les milieux ruraux. La période de prospérité abouti sous le règne du 6ème empereur avant que commence la guerre de l’opium et une longue descente aux enfers de l’empire …

Grâce à ce petit rappel maintenant je vais pouvoir vous expliquer plus implicitement l’architecture du Palais d’Été, de la Cité iIterdite ou encore du Temple du Ciel.

François MORICE.

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s