Allo la Terre ici c’est Pékin… 

 Le SMI doit à présent faire face à une nouvelle menace : celle de la pollution. Arrivés depuis peu sur la Chine, notamment à Pékin, nous avons constaté à quel point cet air était soit disant pur et sain pour la population.

En effet, cet air est si pur que la population chinoise a besoin d’un masque pour la respirer.


En réalité, l’air est irrespirable à cause de leur forte consommation d’usines à charbon, d’où l’utilisation du masque.

Qui plus est, cela a un impact sur l’environnement dans la mesure où certains jours le ciel est tellement couvert qu’il est presque impossible de trouver le soleil. Par chance, ce sont des jours ensoleillés qui ont bercé notre séjour à Pékin. La pollution était à son plus bas, mais nous avons quand même eu l’occasion de voir certains chinois se servir de ces masques.

Par ailleurs, cela est devenu une tendance mode. On peut trouver et acheter différents types de masques commercialisés. D’une certaine manière, cela permet de sensibiliser la population chinoise et de prendre conscience de la gravité de la situation.
Pour preuve, le 5 Mars dernier, le premier ministre Li Keqiang a promis au peuple chinois de leur rendre un ciel bleu. Cela prouve qu’il est prêt à redresser la Chine et améliorer les conditions de vie. Afin d’arriver à ses fins, il est prêt à tout mettre en œuvre même si cela doit limiter l’utilisation des usines à charbon en Chine.

Kévin GALVANI, Lionel LACKMY & Ange BAZIE.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s