Las Vegas : la ville de la désinvolture

16804859_10210940416440700_1322074597_o

Après avoir passé 2 jours à Los Angeles, Alexandre, Hugo, Tristan, et moi-même, partions vers une destination bien connue du grand public, Las Vegas.

Excitation, frénésie, vous pouvez imaginer notre état d’esprit au moment de rejoindre cette ville en plein cœur du désert du Nevada et qui attire des millions de touristes chaque année.

A bord de notre belle mustang blanche décapotable, nous nous laissions entraîner par les grandes routes aux paysages époustouflants. Les 4h de trajets semblaient dérisoires au vu de notre plaisir à découvrir de tels endroits.

16776355_10210940200995314_1117976996_o

L’heure tant attendue arriva enfin, nous sommes à Las Vegas, il est 18h et nous devons nous rendre à l’ « Excalibur Hotel » situé à l’entrée de la ville afin de prendre notre chambre.

Nous pensions avoir réservé un hôtel « raisonnable » mais il faut savoir qu’à Vegas, rien n’est vraiment raisonnable. Un hôtel aux allures d’un parc Disney, aux formes particulièrement atypiques, et aux dimensions hors normes.

16808611_10210940203155368_401306673_n

Nous y sommes, notre nuit à Vegas peut enfin commencer. Première décision prise à l’unanimité, nous décidions de nous rendre au SPA afin de nous détendre de ce long voyage et de préparer au mieux notre soirée.

Après avoir passé plus d’une heure dans un jacuzzi à 38°C, il était temps pour nous de découvrir enfin les raisons de la popularité de cette ville.

Notre hôtel est situé sur l’avenue principale, le fameux « Las Vegas Boulevard », ce qui est donc de bonne augure pour nous afin de commencer sans plus attendre notre visite.

Par où commencer ? Entre des hôtels aussi extravagants les uns que les autres, jusqu’à la reproduction de monuments historiques incontournables (Tour Eiffel, Statue de la liberté). Et que dire des fontaines d’eau devant le très populaire « Bellagio Hôtel », tout est disproportionné, invraisemblable.

D’autant plus incroyable, plus on avançait dans notre visite plus on s’y croyait dans différentes villes en même temps. New York, Paris, Rome, tout a été minutieusement étudié afin d’attirer la clientèle la plus huppée.

16776318_10210940207635480_1997353216_o

Disons que ce que nous voyions n’était que la partie visible de l’iceberg. En effet, on entend sans cesse venant de personnes qui sont déjà allées à Vegas, « Ce qui se passe à Vegas reste à Vegas ».  Nous étions curieux de savoir pourquoi il existait un tel mystère autour de cette ville. Et bien disons qu’on n’a pas tardé à le savoir. De nombreuses et charmantes demoiselles proposaient leurs services en pleine rue (alors que c’est interdit à Vegas), tandis que d’autres proposaient de prendre des photos avec elles en échange d’un peu d’argent.

Vous comprenez donc quel est le mot d’ordre lorsque vous devez promouvoir Las Vegas, la consommation, dans toutes ses définitions.

Il s’agit donc d’un exemple marketing, où l’on pousse le touriste à acheter encore et toujours. Sans compter les consommations en boîte de nuit, 30 dollars pour 2 shooters, ce prix nous aura fortement marqué car c’est environ 10 fois plus cher qu’en France.

Mais nous avions réfléchi comme le touriste de base, « Profitons de notre seule nuit à Las Vegas, on ne fait ça qu’une seule fois dans une vie ».

img_2907

1 jour aura suffit pour nous éblouir, cette ville mérite la popularité qu’on lui connaît même si toute la visite se fait autour du prestigieux Las Vegas Boulevard. Les animations y sont nombreuses et quelque soit l’heure, on peut remarquer que « Vegas ne dort jamais ».

A notre voyage, à notre aventure, à notre folie.

Dan ZORITCH

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s