Anne Laure

al-rElle était belle, d’une beauté non affectée, toute naturelle.

Le ciel était bleu ce samedi et le soleil brillait quand nous l’avons mise en terre au pied des vieilles pierres d’une forteresse qui veillait sur une vallée perdue au large de Montélimar.

Nous étions une quinzaine du Programme Franco-Chinois à avoir fait le chemin et l’on s’est demandé pendant un instant ce que nous faisions à Montélimar ce matin là…

Anne Laure était des nôtres et ses grands yeux d’un gris bleu vert comme certaines nuances des champs de lavande de son pays natal vont nous manquer; comme sa bonne humeur communicative.

Nous l’aimions quand elle s’animait avec fougue pour sa passion des animaux et lorsqu’elle parlait de sa région et de ses beaux paysages.

Anne Laure nous manque déjà.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s