La grande ascension de La Grande Muraille de Chine

Bonjour, chères lectrices et chers lecteurs,

je me permets de partager avec vous la suite de nos aventures, cette fois sur le Continent Asiatique. Et avec pour grande vedette l’une des plus incroyables Merveilles du Monde, à savoir La Grande Muraille de Chine.
Après que notre tour du monde ait démarré sur les chapeaux de roues à San Diego (en Californie), nous avons donc poursuivi notre voyage jusqu’à Pékin où nous avons eu l’immense privilège de visiter les lieux.
Après quelques jours dans la capitale chinoise où nous nous sommes vites sentis quelque peu submergés par toute l’agitation ambiante, cette petite escapade à la grande muraille organisée par le SMI a pu nous éloigner un peu de la pollution urbaine. Nous avons passé une journée certes « sportive », voire intensive, mais surtout inoubliable.
Je me permets aussi de vous raconter en quelques mots l’expérience que nous en avons retirée, ainsi que de partager avec vous quelques informations pratiques si vous envisagez de visiter la Muraille de Chine.
Tout d’abord, une petite parenthèse historique car La Grande Muraille a été réalisée en plusieurs étapes entre le 3ème siècle avant Jésus Christ et le 17ème siècle dans le but de protéger autrefois la frontière Nord de la Chine. Puis au fil des siècles, on a ajouté plusieurs tours de surveillances présentes tout au long de la muraille que nous avions pu visiter, ainsi que des bastions dans lesquels se trouvaient les gardes et par des feux qu’ils allument selon les nouvelles à transmettre.
De plus, sa longueur actuelle est estimée à 8 851,8 kilomètres, avec une hauteur variant de 6 à 17 mètres ce qui laisse place à une très longue promenade pour les plus courageux(euses). Puisque cette ascension nous avait pris en effet au moins deux bonnes heures pour nous élever au sommet de la muraille. Et certes, bien moins de temps pour redescendre de la Muraille, environ ¾ d’heure

.
De surcroît, du fait de sa hauteur, plus nous nous dirigions vers le sommet, plus la perspective d’une immense vue panoramique s’offrait à nous. Ce qui nous a offert à la fin un spectacle absolument unique, comme si nous nous étions retrouvés coupés du monde un bref moment, appréciant l’instant présent, et le plaisir non dissimulé d’avoir gravit les hautes marches jusqu’au bout.

Toutefois, et avant de conclure, je recommanderai toutefois de grimper prudemment les marches, avec de bonnes et solides paires de chaussures appropriées pour la marche, voire l’escalade si nécessaire, ainsi que de se couvrir suffisamment chaudement car le climat reste assez frais ; et surtout, prévoir suffisamment de bouteilles d’eau en raison des efforts physiques à fournir.
Finalement, c’est avec les regards émerveillés, les étoiles pleins les yeux, quelques crampes, et surtout avec d’excellents souvenirs partagés tous ensemble que nous avons quitté cette incroyable merveille du monde qui je dois bien l’avouer, porte vraiment bien son nom.
Merci encore de me suivre, et l’aventure continue sur le Blog du SMI.
A suivre au prochain épisode.

By François-Xavier URBINO

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s