Pékin : Le début d’un réseau

Après la visite de Beihai Park et Jingshan Park, nous nous sommes dirigé vers la cité interdite qui se trouve sur Tian’anmen Square.
Pendant que nous contemplions la structure des bâtiments sur la place, un jeune étudiant chinois en école d’art est venu discuter avec nous. Après quelques minutes de discussion, il nous fit entrer dans la galerie d’art où était exposer les œuvres de ses camarades, de son enseignant et les siennes.
Ce garçon fut impressionnant, énergique et heureux de nous faire partager pour chaque peinture, la signification et l’explication qui était souvent lié à la nature et au Ying et au Yang ainsi que la manière de peindre. Arrivé à la fin de la visite, il écrivit nos prénoms en caractère chinois puis nous donna la signification, de plus par la beauté de ses œuvres nous lui en primes trois.
Par la suite, en quittant la galerie, il nous proposa de se rendre à un spectacle acrobatique nommé « Legend of Jinsha » avec lui. Cela nous surpris au premier abord car les chinois sont de nature plus réservés au premier contact. Nous acceptâmes sans hésitation car cela était l’occasion pour nous de découvrir la Chine du point de vu d’un « main lander » (originaire de Chine) mais cela était surtout le début de la mise en place de notre réseau.
Cela fut une journée riche en découvertes et en émotions.
By Alexandre Putnik

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s