Superbowl 50

Afin de conclure la quatrième semaine de cette formidable expérience californienne, nous avons eu la chance de vivre de l’intérieur un évènement majeur de la culture américaine à l’occasion de la finale de la NFL, championnat national de football américain. Cette année, l’évènement avait une saveur particulière puisque c’était la cinquantième édition du Superbowl créé en 1967. Le match opposait les Broncos de Denver et Panthers de Caroline et la rencontre s’est déroulée au Levi’s Stadium de Santa Clara, en Californie.

Nous avons pu nous rendre compte de l’importance du rendez-vous quand, deux semaines avant la date de la rencontre, la couverture médiatique s’est intensifiée. Dans les rues de San Diego, de nombreuses personnes portaient le maillot des deux équipes, fait surprenant étant donné qu’aucune n’est californienne. Les opérations de promotion relatives au Superbowl étaient déjà organisées dans certains supermarchés comme Target ou Walmart.

Le jour J, accompagnés de mes camarades Marc et Alban, nous avons décidé de vivre cet évènement « à l’Américaine », en nous rendant dans un bar afin d’assister au match, mais également afin d’observer la perception californienne du Superbowl. Il était vraiment important de nous imprégner de la culture locale.

A notre arrivée, nous sommes légèrement surpris de constater qu’il y a presque autant de femmes que d’hommes et que tous les âges (supérieurs à 21 ans, bien entendu) et que toutes les catégories socio professionnelles sont représentées. Dès lors, nous comprenons immédiatement que le SuperBowl, visionné par plus de 100 millions d’américains cette année, n’est pas qu’une rencontre sportive, mais avant tout un évènement socialement fédérateur. Un vrai moment de fête à vivre avec ses proches, sa famille, ses amis, ou encore ses collègues de travail que l’on soit fan de football ou non.

Le fait sportif peut même devenir, à certains moments, secondaire. En effet, nous remarquions avec amusement que les gens portaient plus d’attention aux publicités omniprésentes lors du show. L’apogée du spectacle était bien sûr le Pepsi Half-Time Show, qui voyait cette année se produire sur scène le groupe Coldplay, Bruno Mars et l’incontournable Beyoncé.

Les 71 000 spectateurs du Levi’s Stadium ont vu s’imposer les Broncos de Denver sur le score de 24 points à 10, en ce dimanche 8 février 2016.

By Alfred FIQUEMO, Alban LAGRANGE, Marc ZAMARIA

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s