Une belle rencontre !

La semaine dernière, Cindy a été envoyée en mission à l’Université d’été du MEDEF pour nous représenter sur le campus d’HEC à Jouy-En-Josas. Mais laissons la parler:

11910974_1042077239136287_236943162_n“En tant qu’ancienne SMIenne et future actrice de l’économie, j’ai pu représenter le programme du SMI ainsi que mon école à cet événement.

Cette année, le thème au cœur des débats est « La jeunesse formidable ». Les organisateurs ont voulu mettre en avant cette jeunesse pleine de promesses pour un monde meilleur.

La reine Rania de Jordanie a présidé l’ouverture de cet événement avec un discours très engagé appelant à la mobilisation contre l’islamisme radical. Son discours a été suivi par celui du « patron des patrons », Pierre Gattaz. Le président du Medef a très intelligemment défini les 5 grands problèmes empêchant la croissance tant espérée par le gouvernement français :

  • La compétitivité des entreprises françaises face aux marchés émergents
  • La complexité du système juridique français,
  • L’ancrage de la société dans un modèle social archaïque empêchant toute vision d’avenir pour les jeunes,
  • La complexité de la fiscalité française,
  • Le gouvernement.

J’ai assisté à l’une des conférences posant la question de la place des jeunes dans un monde du travail encore structuré et régi par leurs aînés. Lors de cette conférence-débat, deux grandes questions semblaient partager les intervenants comme les spectateurs : « Faut-il que les jeunes français s’expatrient pour s’épanouir professionnellement ? » Belle question qui touche tous les étudiants qui ont fait ou feront le SMI en particulier !

« Les vieux sont-ils prêts à laisser la main aux jeunes pour définir un nouvel ordre du monde professionnel ? »

La conjoncture économique dans laquelle évolue les 20-30 ans change. Elle n’est plus celle qu’ont connue les générations antérieures. Cependant cette dynamique engendrée par les jeunes doit néanmoins être accompagnée par les aînés. Nous ne sommes plus dans les 30 Glorieuses qu’ont connu nos parents et grands-parents, mais dans les 30 Audacieuses menée par les générations Y et Z. Et j’ai compris grâce à cette journée, tous les enjeux les attentes et challenges que devront surmonter cette jeunesse dont je fais partie.”

By Cindy SONGKHASRI

One Comment Add yours

  1. Laura says:

    Bravo et merci!

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s